préface

 

 

 

dense et évanescent, discret et insistant.

la densité de la matière,

impénétrable à qui ne s'arrête pas. sa vibration toutefois peut être perçue, ressentie, comprise.  on peut même s'y reconnaître.

toujours, pourtant,

quelqu'un vous attends.

sous un mauvais jour. par un mauvais jour. derrière un enchevêtrement d'éléments disparates. camouflé derrière un artifice de couleurs, porté sur un air populaire.  

 

 

 

 

 

état d'esprit d'un jardin secret.  soi-même.  

bienvenu à travers mes rues. bienvenu parmi mes jours.

          j'allais adresser ma préface à tout un chacun, et j'ai tout à coup pris conscience que celle ou celui qui s'arrête ici est rare.  je n'ai donc pas besoin de traiter de la distance entre divers points de vue, perçue comme prétention lorsqu'elle est trop grande.  pour l'instant nous sommes deux, trois peut-être.  un peu plus sensibles à la vibration des choses; un peu plus engagés dans la matière, un peu plus attachés à une vraie liberté, et un peu plus dans la marge de gauche qu'on aurait tendance à croire.  prédisposés, perceptifs, subjectifs et émotifs.  appréhensifs d'une vérité toujours dérobée, encombrée, toujours partielle, incomplète, fréquemment contradictoire, voire mensongère.

          par affinités, vous avez déjà compris mes consonances et mes dissonances - photographie de terrain depuis la photographie de rue à la photo urbaine, jusqu'à une psycho-géographie : par le jeu de formes, de textures, de couleurs, de distances; et que ce que la rue donne à voir n'est plus le sujet, mais le médium.  murs de briques avec graffitis sur balafres; champs d'herbes sauvages balayées par le vent; pans de verre, exposant à la fois devant et derrière. ombres et lumières comme un prolongement de soi-même.  en une relation organique.

          pour les uns psychologie, ou religion, spiritualité ou métaphysique pour les autres.  si seulement j'ai un crédo, tout en restant volontairement non-persuasif, c'est que l'image parle bien davantage, même à ceux réfractaires à entendre.  évidemment je ne suis pas une réclame publicitaire : on ne me croise pas partout.  si vous êtes venus voir ici c'est par choix.  encore plus si vous prenez le temps.  et encore plus si vous revenez.