Exhibition 006

speaking to no-one

ne parler à personne

j'y étais, là, moi.  j'm'occupais des mots.  avec amour.  les mots, t'sé les mots.  ceux qui sont à l'esprit des gens.  pi' au mien aussi.  t'sé les mots, non ?  mais les mots.  maintenant, ils sont là pour ne parler à personne. 

i been out there.  i was attending the words. lovingly. the words, you know the words.  those on people's minds.  on mine too.  you know the words, don't ya ?  but the words.  they're today speaking to no-one.

Exhibition 002

THE MATCH OVER   -   LE MATCH ACHEVÉ

the match over,  the bustle ran dry like a source in the heart of a summer too hot.  with an empty stare, still under the grip of the excitement, of it's persisting memory, i am awaiting, as if submitted to a transmitted belief. 
at the borders of my vision a space with undefined limits opens up, where goes astray my sense of direction, where stretches my notion of time.  i am there, close by, whitness of myself as a camera of a stranger lost in his own thoughts.  already i am not the one i had, somehow or other, never been.  winter in the end came to cover all those absolute certainties.
le match achevé, l'animation s'est tarie comme une source au coeur d'un été trop chaud.  le regard vide, encore sous l'emprise de l'excitation, de son souvenir persistant, j'attends, comme soumis à une croyance transmise.  
aux confins de ma vision s'ouvre un espace aux imites imprécises, où s'égare mon sens de l'orientation, où s'étire ma notion du temps.  je suis là, tout près, témoin de moi-même comme une caméra d'un inconnu perdu dans ses pensées.  déjà je ne suis plus celui que je n'avais, d'une manière ou d'une autre, jamais été.  l'hiver était venu recouvrir toutes ces certitudes absolues.

Exhibition 001

THRUTH - DAILY DELIVERIES

VÉRITÉ - LIVRAISONS QUOTIDIENNES