11 juin 2016

Martin Waltz - the streets within

l'animé et sensible martin waltz possède les rues à l'intérieur de lui-même.  elles lui parlent.  et il rend la pareille avec chaque scène qu'il saisit.  dans le plus berlinois des vocabulaires: assuré, piquant et concis comme si demain n'offrait plus aucune promesse de plaisir.

martin waltz

arr daigler


5 mars 2016

谢怡傲/YiAo Xie - chine encore interdite

oui, Chine encore interdite.  même l'accès au simple panoramio est refusé.  et d'autres restrictions seront bientôt en vigueur.   photographier ce que l'on veut, quand on le veut, de la manière que l'on veut, sous l'angle que l'on veut reste un geste délibérément défiant.  c'est sous cet angle que j'ai tout à coup compris la valeur de l'oeuvre de YiAo Xie.  j'avais vu sa technique évoluer rapidement, sa perception s'aiguiser et s'approfondir.  je perçoit maintenant la grande qualité du regard d'un animal non apprivoisé, la relation tactile, symbiotique avec son univers.

hengyitang

arr daigler


18 mai 2014

Michael Talbot - fantôme urbain

à mes premières visites, je considérais le travail photographique de michael talbot à cran et en marge.  plus tard, après avoir laissé le premier effet se dissiper, j'ai réalisé qu'il se situait bien plus près du noyau, qu'il pouvait être perçu comme des états d'âmes exprimées à l'aide d'événements des plus urbains, tels qu'ils se présentent : bruts, audacieux et provocateurs.

urbanghost.com

arr daigler.


 

 

22 février 2014

Orville Robertson - street photographer

un festin, calme et silencieux.  orville robertson.  la perception sensible d'un photographe discret des cris et chuchotements de la rue.

newyorkstreetphotography.com

arr daigler.


 

21 décembre 2012

une première année

je veux remercier tous mes visiteurs, sans discrimination.  ceux qui ont commenté, ceux qui ne l'auront pas fait.  même ceux qui n'auront pas trouvé leur plaisir.  c'est comme la musique : ça ne fera jamais l'unanimité, et c'est bien comme ça.  je l'assume pleinement.

pour le blogue, ce fut une bonne première année.  en parallèle, j'ai poursuivi ma chasse, tant à l'image qu'à ma voie, et j'ai fait le plein pour 2013.  des tendences se sont dessinées, bien que pas assez vite à mon goût, et en prenant de l'ampleur, le corps de l'oeuvre pourra présenter un peu de cohérence.  j'ai somme toute acquis un peu plus de technique, j'ai cerné mes sujets avec un peu plus de précision.   j'ai subi des influences.  j'ai aussi découvert d'autres photographes qui, quoiqu'à l'autre bout du monde parfois, parlent un langage semblable : peut-être pas des champs morphogénétiques, mais des esprits aux sensibilités semblables.  et surtout, comme encore ce matin, sous la neige, les pieds dans la gadoue des trottoirs à me faire éclabousser par les voitures, j'y ai pris un vrai plaisir, intense comme celui d'un enfant qui s'adonne à son jeu favori, à oublier qu'il a faim et froid.

arr daigler


 

25 novembre 2012

Jean françois Abbate, les particules étranges

il existe un moment, furtif et très court, situé entre l'état d'inertie et celui de mouvement.  un moment où l'aura s'étire et s'effiloche.  c'est cette minuscule fraction d'instant que jean-françois abbate semble vouloir saisir.  et c'est dans un tel état d'esprit, réminiscence de celui qui façonnera l'oeuvre des ted croner et louis faurer, où toute la puissance réside dans la faiblesse, où toute l'incertitude se matérialise, qu'il choisit de nous l'offrir.

lesparticulesetranges.com

arr daigler


 

october 13, 2012

Jen Davis

tu étais déja entrée depuis un temps, laissant la porte grande ouverte en guise d'invitation.

c'est toujours sur la pointe des pieds que je visite l'intimité de jen davis.  il y règne une telle ambiance, assumée et silencieuse, que je ne voudrais jamais déranger.  beaucoup de force, beaucoup de vulnérabilité.  ces deux éléments habitent toute sa maison.  jamais par un compromis, jamais par un équilibre situé quelque part entre les deux poles, mais en tant qu'entités distinctes et à parts-entières.  ici on chasse les tabous simplement du revers de la main.

jen s'appuie sur une technique tout aussi délicate, précise et directe que son intention.  elle parle un language familier avec une franchise sans épanchements.

je n'ai rencontré rien de semblable à ce jour.

jendavisphoto.com

arr daigler


 

14 septembre 2012

Hugo Poon

le plaisir du photographe est évident dans les images d'Hugo Poon.  un blogue fourni, une collection de photographies particulièrement colorées, aux constructions spontanées et animées, pour un sujet o combien urbain.

hugopoon.aminus3.com

arr daigler.


 

8 septembre 2012

Steve McCurry

lorsque l'humanité est le sujet, je peux prendre à peu près n'importe quoi.  mais dès lors que c'est offert avec une véritable maîtrise, un véritable respect et un véritable amour, je ne peux que me rendre et remercier.

stevemccurry.wordpress.com

arr daigler.


 

29 août 2012

Joel Meyerowitz

pourquoi est-ce que, parfois, ce qui estr si évident ne se rende pas jusqu'à moi ?  tout le monde connait joel meyerowitz sauf moi.  j'ai croisé son nom dans un livre sur la photographie couleur [the genius of color photography ; pamela roberts ; goodman books ISBN 978-1-84796-015-3] et après un peu de recherche, voici ce que j'ai trouvé : le projet street photography de 1981 (n'est hélas plus disponible sur youtube); une heure fascinante avec lui sur les trottoirs de new york, par et avec robert gilberg.

arr daigler.


 

20 août 2012

Élaine Vallet

tantôt comme les photographes d'après-guerre, tantôt comme les publicités les plus subtiles, tantôt comme un peintre, élaine vallet met à profit un savoir technique, imprègne plusieurs de ses images d'une psychologie peut-être inexplorée, mais provoquant chez moi impressions et réflexions durables.

arr daigler.


 

17 août 2012

Brandon Stanton

un bain de foule, en quelque sorte. des êtres à part entière, un à la fois. un grand kaléidoscope urbain des visages. brandon choisis d'utiliser une approche très dynamique de chacun de ses sujets, et il possède un vrai sens du portrait:  il fait parler les plus timides d'entre eux et rends incontestablement sympatique les plus osés. et il est prolifique.

arr daigler.


 

26 juillet 2012

Gabriela Herman

une seule image suffit, elle m'accapare et je plonge dedans tête première.  et je pourrais y rester pendant des heures et des heures.  Gabriela Herman : poolscape #57 : magnifiques couleurs, danse des mouvements, juste ce qu'il faut de flou, et le sujet en lui-même à partir duquel une quasi-abstraction est créée.

arr daigler.


 

 

5 juin 2012

Nguan

j'ai récemment découvert le blogue photo de Nguan.  son approche, avec ses couleurs délavées, ses sujets saisis dans leurs contextes, son choix des moments présentés, m'a particulièrement plu.  sa facture est précise et délicate, moderne et sage.  ces particularités font en sorte que son oeuvre se démarque tout à fait.

arr daigler.


 

 

25 mai 2012

Massimo Veracini

je suis revenu de Florence avec une découverte innatendue.  par le détour d'une porte dérobée de la cour intérieure du Palazzio Strozzi, sans même être bien affichée, il y avait une peite exposition d'une vingtaine de photographies de Massimo Veracini.  une approche classique, avec simplicité, en noir et blanc, tantôt amusant, le plus souvent touchant.  pour moi, juste ça valait le voyage.

arr daigler.


 

 

11 mars 2012

sabrons le champagne !

c'est le jour du lancement officiel et je suis excité comme un enfant à la veille de noël !

arr daigler.




15 janvier 2012

avant-première du blogue.  

un choix restreint d'amis, sélectionnés selon des critères variés et précis, a été invité à visiter le blogue.  en retour, leurs impressions et commentaires au sujet du site lui-même ont été sollicités.  outil par lequel je prendrai connaissance et envisagerai les diverses améliorations pratiques et esthétiques suggérées.  limites techniques permettant (les miennes et celles du produit), les améliorations retenues seront appliquées progressivement.

je tiens à remercier dès le départ tous ceux et celles qui ont été invités, même si certains ne pourront trouver le temps nécessaire.  je tiens aussi à préciser que ceux et celles qui n'ont pas été invités sont quand même mes amis, et qu'ils auront tous droit à une invitation lors du lancement officiel.

arr daigler.